Adamite (ou adamine)

Groupe des arséniates – Famille de l’olivénite

Formule : Zn2(AsO4)(OH).

Système cristallin : Orthorhombique

Etymologie : En l’honneur du minéralogiste français G.J. Adam (1795 – 1881).

Dureté : 3.5

Densité : 4.3 – 4.5

Propriétés physiques : Eclat vitreux. Couleur jaunâtre à vert ou incolore. Transparente à translucide. Cassure quelconque. Clivage net (101).

Propriétés chimiques : Généralement soluble dans les acides. Polymorphe de la paradamite. Forme une solution solide avec l’olivénite.

Habitus : Souvent en cristaux prismatiques (010) allongés. Aussi en concrétions et encroûtements.

Gîtologie : L’adamite se trouve essentiellement dans les zones d’oxydation de filons métallifères.

Détermination : difficile.

Utilisation : aucune

L’adamite a été pour la première fois décrite au Chili (Chanarcillo) par le minéralogiste français G. Adam. Les principaux gisements mondiaux sont au Mexique (Ojuela, Mapimi et Durango), en Namibie (Tsumeb) avec des spécimens cobaltifères. Récemment, l’adamite a été trouvé en Chine (Gansu). La plupart du temps, l’adamite se présente sous la forme de cristaux en géode dans de la limonite.
En France, on rencontre l’adamite à Cap Garonne dans le Var.

Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.