La dureté des minéraux, l’échelle de Mohs

Inventée en 1812 par le minéralogiste allemand Friedrich Mohs, l’échelle de Mohs permet de déterminer la dureté relative des minéraux à partir de dix minéraux bien définis de dureté variable. Cette échelle (non linéaire) est graduée de 1 à 10 (1 correspond à la dureté la plus faible et 10 la dureté la plus forte). Le principe de cette échelle repose sur le fait qu’un minéral ne peut rayer un autre que si sa dureté est supérieure.

Voici les dix minéraux de références qui composent cette échelle de Mohs.

1Talc
2Gypse
3Calcite
4Apatite
5Fluorite
6Orthose
7Quartz
8Topaze
9Corindon
10Diamant

Découvrez quelques repères de dureté :

2.5Ongle
3Pièce en cuivre
5Lame de canif
5.5Verre de vitre
6.5Lime en acier
Please wait...

3 pensées sur “La dureté des minéraux, l’échelle de Mohs

  • 5 février 2019 à 17 h 33 min
    Permalink

    Salut, quelle est la dureté ces roches où nous avons: -Fer : la masse volumique est 2,71 g/cm3, et la résistance a la compression est = 5,53 MPa -Calcaire : la masse volumique est 2,62 g/cm3, et la résistance a la compression est = 30,12 MPa -Marne jaune : la masse volumique est 2,24 g/cm3, et la résistance a la compression est = 1,14 MPa.

    Répondre
  • 5 février 2019 à 17 h 32 min
    Permalink

    Merci pour ces explications, et surtout sur la partie repère de dureté.

    Répondre
  • 5 février 2019 à 17 h 30 min
    Permalink

    nmayinza_at_yahoo.fr a écrit le 03/08/2010 à 11:56:07
    les elements constitutifs ont leurs compositon chimique et bien sur leurs structures critallines, pourquoi pas le mettre que de s’arreter sur leur dureté?, merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.