• Volcan d'Islande
  • Améthyste
  • Orgue basaltique

Pyrite

Groupe des sulfures

Formule chimique : FeS2
Système cristallin : Cubique
Etymologie : Du grec pyros qui signifie feu à cause des étincelles qui jaillissent lorsqu’on la frappe avec de l’acier.
Dureté : 6 – 6.5
Densité : 5
Propriétés physiques : Eclat métallique. Couleur jaune pâle. Opaque. Cassure parfois conchoïdale. Clivage mauvais (001).
Propriétés chimiques : La pyrite est insoluble dans l’acide chlorhydrique (HCl) et légèrement soluble dans l’acide nitrique (HNO3).
Formule chimique : FeS2
Habitus : En cristaux cubiques, octaédriques, dodécaédriques. Macle fréquente dont la plus courante est la croix de fer. Massif. En concrétion.
Gîtologie : La pyrite est un minéral ubiquiste des gîtes métallifères de tout type et des roches sédimentaires.
Determination : La détermination de la pyrite est très aisée du fait de sa couleur jaune claire. On pourra la confondre avec de l’or (plus dense et plus malléable), la chalcopyrite (plus jaune) et l’arsénopyrite (qui contient de l’arsenic).
Utilisation : Pas d’utilisation majeure

On trouve la pyrite dans le monde entier et dans de nombreux contextes. Elle est fréquente dans les gisements métalliques. De très beaux cristaux proviennent de Brosso et Traversella (Italie), de Quiruvilca (Pérou), dans les Alpes autrichiennes et de Buckland Monachorum (Angleterre).

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *