• Volcan d'Islande
  • Améthyste
  • Orgue basaltique

Olivine (ou Péridot)

Groupe des silicates – Nésosilicates

Formule chimique : (Fe,Mg)2[SiO4]
Système cristallin : Orthorhombique
Etymologie : Le nom de l’olivine provient de sa couleur vert olive.
Dureté : 7
Densité : 3.2 – 3.6
Propriétés physiques : Éclat vitreux. Couleur vert-jaune à vert-olive. Transparent à translucide. Cassure conchoïdale. Clivage imparfait selon deux directions (010) et (100)
Propriétés chimiques : Le péridot est soluble dans l’acide chlorhydrique.
Formule chimique : (Fe,Mg)2[SiO4]
Habitus : On retrouve souvent l’olivine en cristaux arrondis et en agrégats granulaires.
Gîtologie : On trouve l’olivine (ou péridot) en grains isolés dans certaines laves basaltiques (roches volcaniques basiques) ou bien en agrégats avec le pyroxène dans les péridotites (roches ultrabasiques). On trouve aussi de l’olivine dans certaines roches métamorphiques calciques et certaines météorites.
Determination : Aisée du fait de la couleur verte caractéristique et de l’habitus.
Utilisation : L’olivine magnésienne (appelée forstérite) est utilisée comme matériaux réfractaire. Lorsqu’elle est de qualité gemme, l’olivine est utilisée en joaillerie sous la dénomination de péridot.

Dans le monde, des cristaux d’olivine proviennent d’Autriche (Kraubath), d’Allemagne (Fortsberg et Mosenberg), de Birmaine, des USA (Arizona et Hawaï).
En France, On trouve de le péridot dans les roches volcaniques basiques de la Chaîne des Puys ainsi que dans des nodules de péridotite.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *