Une très importante décision politique vient d’être prise par le gouvernement allemand qui vient d’annoncer officiellement que toutes les centrales nucléaires allemandes seront fermées d’ici 2022. Cette décision risque de marquer fortement les esprits en Europe où le nucléaire est de plus en plus contesté.

Bien sur, tout ceci va avoir un cout, et les premiers chiffres avancés parlent de 40 milliards d’euros sachant qu’en Allemagne, le nucléaire ne représente que 23 % de l’électricité produite (contre près de 80% en France).

Une chose me pose cependant problème. L’Allemagne, du fait de ces fermetures de réacteurs nucléaires, va devoir importer d’avantage d’électricité et son principal fournisseur étranger et bel et bien la France où 80% de l’électricité est d’origine nucléaire. Les centrales nucléaires, c’est mieux quand c’est chez le voisin en gros, on est tout de même bien content d’en trouver de temps en temps pour éviter les pénuries.

Il va être intéressant de voir comment ces 23 % de production d’électricité vont être compensé par des énergies renouvelables.

Classés dans :

Cet article a été écrit par volcanol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.