Et voilà que le désormais célèbre nuage de cendre du volcan islandais au nom imprononçable refait parler de lui et revient nous chatouiller l’extrémité de notre vieux continent. En effet, l’Irlande ferme son espace aérien et la France et plus particulièrement le Nord-Ouest et la Bretagne pourrait également être affecté par le nuage de cendre perturbant de ce fait les liaisons aériennes transatlantiques.

Les journalistes vont pouvoir nous en remettre une couche supplémentaire à grand renfort de témoignage de gens énervés dans les aéroports. Chouette, ça commençait à me manquer.

Classés dans :

Cet article a été écrit par volcanol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.