Ca y est, le LHC (collisionneur de hadrons) près de genève vient d’effectuer sa première collision record de protons en atteignant une énergie de 7 TeV.
Les recherche sur le Big-Bang et sur la nature et l’existence du Boson de Higgs (qui donnerait sa masse à la matière) vont pouvoir avancer. Les supercalculateurs vont chauffer pour exploiter toutes les données.
Après des débuts difficiles et pas mal d’interruption de maintenance, espérons pour la science que cet accélérateur de particule trouvera sa vitesse de croisière.

Classés dans :

Cet article a été écrit par volcanol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.